LE MIEL DE THYM

images (6)

Le Miel de Thym: Il a des propriétés anti-allergénique, antioxydants et anti-cancérigènes.

Le miel de thym est fabriqué par les abeilles à partir du nectar de fleur de thym sauvage, le Thymus praecox, ou d’autres espèces du genre. Ce miel gastronomique relativement coûteux est délicieux sur du pain grillé et des crêpes françaises, mais il peut également ajouter une saveur agréable et de la douceur au thé et infusions. Du coté culinaires, le miel de thym est également très bon pour la santé grâce à son fort pouvoir antioxydant, anti-cancérigènes et ses propriétés anti-allergéniques. 

Le Miel de Thym a des fortes propriétés antioxydants :

Une étude effectuée en Pologne qui a comparé les propriétés antioxydants de 10 miels ont constaté que le miel de thym – avec d’autres miels de couleur foncée comme la framboise, l’aubépine et l’aronia ont les activités les plus antioxydants ainsi que les plus hauts niveaux de polyphénols et de flavonoïdes, des composés qui sont connus pour leurs puissantes propriétés antioxydants.

Les antioxydants aident à neutraliser les radicaux libres, des molécules instables qui sont générés par certains facteurs comme la lumière du soleil, la fumée de cigarette, la pollution de l’air, les pesticides, l’infection, et le métabolisme. Ces molécules instables sont censées contribuer au développement de nombreuses maladies et conditions, y compris les maladies cardiaques, diverses formes de cancer, la cellulite, les cataractes, et l’asthme. Les radicaux libres peuvent également promouvoir le vieillissement prématuré de la peau, ce qui explique pourquoi les antioxydants de piègent ces radicaux et jouent un rôle clé sur les régimes antirides.

Le Miel de Thym a des effets anti-cancérigènes : 

Le cancer est la principale cause de décès dans le monde, et les décès par cette maladie effrayante devraient continuer d’augmenter. La bonne nouvelle c’est toutes ses solutions qui s’offre à vous pour réduire votre risque de cancer: vous pouvez commencer à vous exercer pour réduire l’excès de poids, arrêter de fumer, de consommer moins d’alcool et de commencer à suivre un régime de prévention du cancer qui comprend beaucoup d’aliments sains avec de fortes propriétés anti-cancérigènes.

Dans le cadre de votre régime anti-cancer, vous aurez également besoin de réduire votre consommation de sucre blanc et de passer à des édulcorants plus sains tels que le miel de thym. Le miel de thym est considéré comme un bon choix dans l’ensemble pour les personnes à la recherche d’une alternative plus saine au sucre de table, ce miel corsé a également été conseillé pour réduire la viabilité des cellules endométrites cancéreuses (cellules Ishikawa) et les cellules cancéreuses de la prostate (PC 3 cellules).

images (5)

Le Miel de Thym contient la quercitrine et d’autres anti-allergènes composés

En médecine populaire, le miel a été largement utilisé comme un remède pour les allergies printanières en raison des faibles quantités de pollen qu’il contient. Ceux qui recommandent le miel comme un remède pour les allergies saisonnières affirment que la consommation de miel local quotidienne avant la saison des allergies peut aider votre corps à s’habituer au pollen et mettre votre corps à l’abri. Cependant, les scientifiques ont souligné que généralement c’est le pollen qui se déplace avec le vent, qui provoque des allergies saisonnières et non le pollen des fleurs portées par les abeilles.

Cependant, une étude récente a prouvé que le pollen récoltée par les abeilles a des effets anti-allergéniques, remédiés par une inhibition des IGE immunoglobuline de liaison aux mastocytes. 

Une grande partie du débat sur l’opportunité de miel est qu’il est un bon aliment anti-allergène est centrée sur le contenu pollinique de miel. Cependant, certains miels, y compris le miel de thym, sont naturellement riches en substances autres que le pollen, qui peuvent exercer des effets anti-allergéniques. Il a été démontré que le miel de thym contient des niveaux exceptionnellement élevés de la quercitrine par rapport à d’autres miels. Plusieurs études scientifiques ont prouvé que la quercitrine est capable de réduire les réactions allergiques en stabilisant les membranes cellulaires des mastocytes et les basophiles, ce qui empêche la libération d’histamine.

En outre, il a été signalé que le miel de thym peut contenir des niveaux élevés d’acide rosmarinique, un polyphénol qui est particulièrement abondante dans certaines herbes culinaires telles que le romarin, le thym, le basilic, la marjolaine et la sauge. Deux études effectuées sur des animaux et des êtres humains suggèrent que l’acide rosmarinique peut aider à supprimer des réactions allergiques. Ces effets positifs semblent être liés à sa capacité de supprimer les réponses allergiques et des immunoglobulines qui sont l’inflammation causées par les leucocytes.   

images (4)

Étiqueté , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *